L’environnement de développement intégré d’IAR Systems prend en charge le puissant cœur Arm Cortex-M85

IAR Systems

[EMBEDDED WORLD] La dernière version en date de la chaîne d’outils IAR Embedded Workbench for Arm du fournisseur de services et d’outils logiciels pour le développement embarqué IAR Systems (la version 9.30 en l’occurrence) étoffe la liste déjà longue des cœurs de processeur Arm pris en charge avec l'ajout du Cortex-M85. Annoncé au mois de mai, le Cortex-M85 est le cœur de microcontrôleur Cortex-M le plus puissant à ce jour. Il serait ainsi le premier cœur Cortex-M à délivrer une performance de plus de 6 CoreMarks/MHz et plus de 3 DMips/MHz, des valeurs de 30% supérieures à ce qu’offre le Cortex-M7.

Le Cortex-M85 intègre par ailleurs la technologie Arm Helium, qui vise à apporter des capacités d’extensions vectorielles (et donc des performances de calcul améliorées) aux microcontrôleurs à cœur Cortex-M. A ce titre, précise Arm, le Cortex-M85 est en mesure d’offrir des performances DSP et ML (apprentissage automatique) multipliées par quatre par rapport au Cortex-M7.

« Le processeur Cortex-M le plus performant d'Arm est désormais disponible sur la plate-forme Arm Virtual Hardware et, en le combinant à des offres telles que la dernière boîte à outils d'IAR Systems, nous simplifions et accélérons le cycle de développement sur ce cœur », indique Mohamed Awad, vice-président IoT et Embedded chez Arm. Disponible dans le cloud, l’offre Arm Virtual Hardware consiste à proposer des plates-formes matérielles virtuelles sous forme de modèles (de processeurs, de systèmes ou de cartes de développement) afin de permettre le développement de logiciels sans avoir à disposer concrètement d’une puce physique. (A cet égard, on notera que sur Embedded World, Renesas présente aux visiteurs une première démonstration d'un microcontrôleur architecturé autour du cœur Arm Cortex-M85 avec une disponibilité des premières puces en 2023.)

Selon l’éditeur suédois, IAR Embedded Workbench for Arm est une solution de développement de logiciels embarqués choisie par des milliers de développeurs dans le monde. Ses capacités d'optimisation du code permettraient de tirer le meilleur parti des performances du microcontrôleur sélectionné, tout en maintenant l'application au meilleur niveau d’éco-efficacité possible. L’environnement de développement propose aussi diverses possibilités de débogage et d'analyse telles que des outils d'analyse statique et d'exécution, des points d'arrêt complexes au niveau code et données, une analyse de la pile d'exécution, une visualisation de la pile d'appels, une analyse de couverture de code et une surveillance intégrée de la consommation d'énergie. Dans la dernière version, les outils prennent également en charge les instructions personnalisées pour l’architecture Armv8-M (Arm Custom Instructions) (lire notre article).